L’expulsion de Leonarda heurte les député-e-s écologistes

Les conditions dans lesquelles la jeune Leonarda, kosovar de 15 ans, a fait l’objet d’une reconduite aux frontières heurtent chacune et chacun d’entre nous.

 

Aucun motif de nature juridique ne pourrait justifier qu’une sortie scolaire soit le théâtre d’un tel acte policier.

 

Aucune urgence ne pouvait expliquer la précipitation dans la mise en œuvre de l’expulsion du territoire d’une famille dont les efforts d’intégration apparaissent réels, et qui, à quelques jours près, aurait été en mesure de bénéficier des conditions de régularisation de sa situation administrative fixées par une circulaire du gouvernement.

 
Nous exprimons notre solidarité envers les enseignants et les élèves du collège légitimement choqués par un tel événement.
 
Nous condamnons fermement les explications données par le ministère de l’intérieur sur cette affaire et demandons que les responsabilités au sein de la Préfecture du Doubs soient établies.
 

Nous demandons instamment que la situation de cette famille soit réétudiée en vue d’un retour rapide en France.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Marianne (jeudi, 17 octobre 2013 19:25)

    J’approuve pleinement les protestations des député-e-s écologistes concernant la reconduite aux
    frontières dont la jeune Leonarda a fait l’objet…

  • #2

    Hervé Rousseau (mercredi, 23 octobre 2013 00:10)

    De Léonarda aux abeilles !
    Josiane Balasko, qui s’est manifestée sur le cas de la jeune fille, a aussi apporté son soutien à www.sos-abeilles.org, comme de nombreuses autres personnalités du monde du cinéma, de la musique, du sport, de la politique, des médias, des religions…
    Comme se fait-il que le thème de la disparition des abeilles, qui pour concerne là l’humanité dans son ensemble, soit si peu traité ? Même si François de Rugy a été un des premiers à poser pour sos-abeilles et que Laurence Abeille a prouvé qu’elle portait bien son patronyme, ne serait-il pas urgent de pointer du doigt Bayer et Syngenta qui osent poursuivre l’Union Européenne en justice afin de tenter de revenir sur l’interdiction de répandre pendant au moins deux ans leurs pesticides néonicotinoïdes ?
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10200828551548227&set=gm.10153415612285556&type=1&theater

  • #3

    Patrick (dimanche, 27 octobre 2013 23:09)

    Les verts semblent plus empressés de traiter des sujets de société que des problèmes d’environnement.
    Le positionnement ubuesque d’un Jean Vincent Placé sur l’affaire Léonarda et son appel aux lycéens à manifester sont les goutes d’eau qui font déborder le vase .
    Je ne me reconnais plus dans vos valeurs.
    Ne comptez plus sur mon soutien.

  • #4

    montreuil (lundi, 28 octobre 2013 17:01)

    en ce qui concerne cette adolescente,il y a des lois en France que TOUT LE MONDE doit respecter,y compris nos députés et nos sénateurs.La demande d’asile de cette famille -peu recommandable semble-t-il,avait été refusée;et je suppose même que la fillette savait qu’elle devait partir et est allée délibérément à l’école parce qu’elle pensait qu’on n’oserait pas la renvoyer.J’aimerais pouvoir porter plainte contre M.Placé pour incitation à la désobéissance civile et à l’émeute.Quel exemple qu’un sénateur qui incite des jeunes mineurs à manifester pour empêcher le gouvernement de faire respecter la loi et ses décisions.Allez parler d’ ‘instruction civique à ces jeunes!
    Je n’en peux plus de voir le plus haut représentant de la France se faire humlier par sa propre équipe.Il est plus que temps qu’il frappe un bon coup sur la table et en vire quelques-uns (dont les deux soi-disant écologistes qui se soucient si peu de la défense de l’environnement.