Quelles conditions à l’entrée de l’Etat au capital de PSA ?

Aux Etats-Unis, lors du sauvetage de General Motors par de l’argent public, Barack Obama avait imposé des conditions au constructeur, en termes d’adaptation des véhicules produits aux besoins de demain : véhicules plus petits, moins énergivores…

 

Denis Baupin interroge le ministre du redressement productif sur la stratégie industrielle de l’Etat en la matière, à l’occasion de l’entrée de l’Etat au capital de PSA.


Écrire commentaire

Commentaires : 0