Rythmes scolaires : « l’égalité n’est pas optionnelle » rappelle Barbara Pompili

Le « hasard » fait bien les choses : alors que l’UMP a fait de la lutte contre la réforme des rythmes scolaires un fer de lance de ses campagnes municipales, l’Assemblée examinait jeudi une proposition de loi de Xavier Bertrand visant à rendre optionnelle la mise en oeuvre de la réforme.

Refusant une école républicaine à la carte qui briserait l’égalité entre les élèves selon la couleur politique de la municipalité, Barbara Pompili rappelle que les député-e-s écologistes ne sont pas disposé-e-s à laisser revenir à une situation unanimement dénoncée comme défavorable aux élèves pour des raisons électoralistes.


Écrire commentaire

Commentaires : 0