Tromperie sur le diesel : les député-e-s écologistes montent au front

 

Alors que les révélations des autorités sanitaires américaines sur la tromperie du groupe VolksWagen sur l’émission de polluants par les véhicules diesel viennent confirmer le constat de la la Fédération Européenne pour les Transports et l’Environnement soulignant que tous les grands constructeurs automobiles vendent des voitures diesels plus polluantes que ce qui est affirmé, les député-e-s écologistes appellent à une réaction forte des pouvoirs publics.

 

«  Le Volkswagengate confirme que le « diesel propre » n’existe pas » rappelle Denis Baupin dans un communiqué. « Pays le plus diéselisé du monde, la France paie un tribut sanitaire particulièrement lourd. Il est plus que temps d’organiser la de-diésélisation de notre parc automobile » indique-t-il .

Soulignant que « la seule expertise technique disponible sur les émissions polluantes est  pilotée par les industriels eux-mêmes », Jean-Louis Roumegas appelle à la mise en place d’expertises indépendantes et objectives, basées sur des conditions réelles d’utilisation des véhicules. Il rappelle que dans le cadre de la loi Santé, les écologistes avaient porté un amendement pour une information complète des consommateurs sur  les taux d’émission de tous les polluants et non pas seulement les émissions de carbone comme c’est le cas aujourd’hui.

François-Michel Lambert complète en demandant que « la mise en cause de la santé publique, comme c’est le cas dans le scandale Volkswagen devienne  un motif d’exclusion de tout marché public pour les entreprises qui s’en rendent coupables. »

Tous rappellent enfin la volonté des écologistes de voir remises en cause les niches fiscales favorisant le Diesel et engagent l’Etat actionnaire à jouer tout son rôle pour que les choix industriels des constructeurs automobiles français permettent une sortie rapide de la dépendance au diesel, au final néfaste pour le consommateur, pour les constructeurs et pour la santé publique.


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    L’éléphant dans un magasin de porcelaine (mercredi, 23 septembre 2015 17:30)

    En urgence, la seule question est.
    Ces Golf, Audi Zetta, Seat munies du moteur diesel 2l équipé du logiciel fautif sont elles commercialisées en Europe et en France.
    Et à mon sens, personne n’a posé la question explicitement à VW Europe ou VW France.