Un budget qui marque la fin de la RGPP et la création de postes de fonctionnaires de police

Rappelant que la majorité précédente avait procédé à la suppression de 10.000 postes de fonctionnaires de police, Paul Molac se félicite de la fin de la RGPP et du recentrage des missions de la police et de la gendarmerie sur leurs missions principales.

Tout en émettant des doutes sur les résultats des dispositifs de videosurveillance au regard de leurs coûts, et sur les dépenses engagées en matière de fichiers d’empreintes génétiques, il apporte le soutien des député-e-s écologistes au budget du ministère de l’intérieur.


Écrire commentaire

Commentaires : 0