« Une évolution budgétaire très progressive, dans l’attente de la Loi d’avenir agricole »

« Un budget dans le prolongement de celui de l’an dernier, en tout cas pas un budget de rupture », estime Brigitte Allain lors de la discussion sur les crédits de la mission agriculture, pêche, forêt et monde rural.

 

Regrettant que les amendements des écologistes aient été ignorés, alors que des adaptations sont indispensables en cette année de mise en oeuvre de la nouvelle PAC, la députée de la Dordogne rappelle l’importance de la Loi d’avenir agricole qui sera débattue en 2014 et justifie le oui des écologistes au budget par la « confiance » mise dans les orientations qui seront proposées par le gouvernement pour favoriser l’indispensable transition agricole.


Écrire commentaire

Commentaires : 0