Grave dérapage du ministre de l’intérieur en séance : les député-e-s écologistes s’adressent collectivement au Premier Ministre

Après que le ministre de l’intérieur a accusé François de Rugy se s’adresser à lui « la haine portée à la commissure des lèvres », l’ensemble des député-e-s du groupe écologiste s’adresse solennellement à Manuel Valls.

 

Monsieur le Premier Ministre,

 

Au cours de l’examen de la loi de redécoupage des régions, notre assemblée a aujourd’hui été le théâtre d’une scène particulièrement inhabituelle et inacceptable, au cours de laquelle votre ministre de l’intérieur a gravement mis en cause la personne et l’honneur du coprésident du groupe écologiste.

 

Le ministre de l’intérieur a, à deux reprises, accusé François de Rugy de s’adresser à lui – et les procès-verbaux de séance en font foi –  « la haine portée à la commissure des lèvres ». 

 

Cette expression pathétique se double d’une accusation inadmissible, puisque le ministre de l’intérieur a reproché à notre coprésident de groupe d’avoir tenu à plusieurs reprises à son égard « des propos qui relèvent de la diffamation », ce qui ne correspond en rien à la réalité et représente même une affirmation elle-même susceptible de poursuites.

 

À la suite de ce grave dérapage, indigne du débat politique en général et parlementaire en particulier, les députés présents en séance étaient tout à la fois interloqués et atterrés. Les propos n’engagent pas que leur auteur – dont chacun a pu constater au cours des dernières semaines que la capacité à accepter des critiques ou des oppositions politiques légitimes ne constituent pas les principales qualités.

 

Ces propos, prononcés dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale depuis le banc du gouvernement,  ont été prononcés au nom du gouvernement. 

 

Nous vous demandons donc de présenter comme il se doit en démocratie, les excuses qui s’imposent à François de Rugy et à l’ensemble des membres de notre groupe, qui n’ont pas à faire les frais de l’incapacité évidente de votre ministre de l’intérieur à se hisser au niveau de qualité d’échanges qui devrait être le sien devant la représentation nationale.

 

Nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en nos salutations respectueuses

 

Barbara Pompili, coprésidente du groupe écologiste,


 


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    JLR (jeudi, 20 novembre 2014 23:18)

    Qui se sent morveux se mouche…

  • #2

    iliou marc (samedi, 22 novembre 2014 13:51)

    Breton de gauche je dis un grand merci à François de Rugy pour son implication pour la réunification de la Bretagne notre pays ! et Caseneuve tu as déjà une case qui manque dans ta tête de pétainiste français et de jacobin mais on va te traiter toi et tes semblables socialistes en Bretagne avec un bon coup de pied au cul aux prochaines élections ! les traitres à la Bretagne doivent être sanctionnés définitivement !

  • #3

    Pichard (dimanche, 23 novembre 2014 03:12)

    Bretonne de gauche,

    j’estime que B Cazeneuve n’a pas tout à fait tort car depuis le départ de Cécile Duflot & la nomination de M Valls, les EELV n’ont pas digéré certaines positions de F Hollande. Vous avez décidé de suivre JL Mélenchon alors que ce dernier est mû par sa haine personnelle envers le président et je pense que c’est dommage car nos différents courants faisaient la force de la gauche. A suivre la haine cela donne un traitement haineux de tout : croyez-vs franchement que le ministre de l’intérieur soit ravi de ce qui s’est passé à Sivens ? Peut-on lui reprocher de ne pas agir comme N Sarkozy à dire tout et son contraire sans réfléchir ?
    Mon avis extérieur à tout ceci c’est que la gauche, EELV et FDG compris, vont se ramasser aux prochaines élections et nous paierons tous le prix de la haine ! Tout le monde s’est ligué contre le PS alors que le président ne fait que ce qu’il peut & les bretons qui se pensent majoritaires à vouloir suivre M Troadec alors que c’est complètement faux, le paieront aussi.

    Pas grave pour les français sous le seuil de pauvreté ou au chômage etc qui n’auront plus rien à se raccrocher tellement vous aurez tous contribué à leur pourrir ce quinquennat pour satisfaire vos égos surdimensionnés ! Dommage aussi pour tous vos élus qui ne vous diront pas merci car même si vous mettez tout sur le dos de François Hollande dites-vous bien que les français ne sont pas fous et voient très bien ce qui se passe dans le pays. Merci d’ouvrir grand la porte à la porte voir l’extrême-droite…

    Je ne suis sans doute pas très claire mais j’ai une telle rage devant tout ce gâchis que TOUS les partis de gauche quels qu’ils soient ont contribué à aggraver. M Mélenchon ne battra pas le PS et continuera à couler (haine et jalousie sont de mauvaises conseillères)
    Les épaules de Mme Duflot ne sont pas prêtes de porter le pays à cause de son orgueil mal placé, elle peut donc remettre les pieds sur terre…
    Les frondeurs PS ne sauveront pas,eux non plus, leurs sièges ni n’en gagneront avant plusieurs années ce qui calmera peut-être leur soif de pouvoir et leur égoïsme..
    Peut-être que si la gauche revient un jour au pouvoir, respecterez-vous le vote des français au lieu de tous chercher à tirer la couverture de votre coté!

    Je ne vous remercie pas tellement comme de très nombreux électeurs, je suis déçue !

    Mme Pichard J.